fbpx
 

Une ballade dans la ville de Port-Louis, capitale de Maurice

La capitale n’est pas qu’un centre d’affaires. Elle fait partie de notre patrimoine, de notre histoire. Son existence remonte à 1729, lorsque les Français décidèrent de la nommer Port Louis, en hommage au roi Louis XV, au nom duquel le capitaine Dufresne d’Arsel prit possession de Maurice au début du XVIIe siècle.

Bordé d’un côté par l’océan Indien et de l’autre par la montagne formant un cirque, Port Louis, capitale de l’île Maurice, est un mélange de tradition et de modernité typique de Maurice.

Protégée des intempéries fréquentes qui frappent le plateau central, Port-Louis bénéficie d’un climat d’une douceur exceptionnelle en hiver. Il est très rare que les températures descendent en dessous de 18 degrés. Tout en étant une ville administrée depuis plus d’un siècle et demi par l’empire britannique, Port Louis porte indéniablement le bail de la France, qui a de nombreux projets d’expansion dans la ville.

Par la suite, les Britanniques ont fait appel aux descendants des Français pour l’administration locale pendant près de 150 ans, jusqu’à l’indépendance.

Port-Louis, riche de nombreux lieux historiques, est aussi la ville où se trouvent les bâtiments les plus modernes. Ses nombreux commerces en font une destination idéale pour le shopping.

C’est le premier admirateur français de l’île Maurice, Nicolas de Maupin, qui fait de Port Louis la capitale administrative et le port principal, au détriment du Grand Port (à l’époque Port Bourbon). De nos jours, les traces de cette époque française sont encore très visibles dans la ville, les rues pavées et les Jardins de la Compagnie en sont des exemples.

En vous promenant dans Port Louis, vous découvrirez de vieux bâtiments en ruines perdus au milieu des bâtiments modernes. La rue Saint Georges est un bel emblème de ce mélange d’ancien et de moderne. D’ailleurs, la meilleure façon de découvrir Port-Louis dans toute sa splendeur est de se perdre !

Suivez les ruelles, le long des canaux, vous découvrirez à coup sûr un joyau du patrimoine. Pour vous aider à planifier votre visite, nous vous proposons de découvrir différents lieux de Port Louis qui méritent d’être vus, sites emblématiques de notre capitale, qui jouissent tous d’une réputation touristique à toute épreuve.

Le Jardin de la Compagnie

Au cœur de Port-louis, le Jardin de la Compagnie qui appartenait autrefois à la Compagnie des Indes, est un havre de verdure et d’ombre dans la chaleur de la capitale. Endroit populaire à Port-louis, le jardin offre des bancs situés sous d’immenses banyans. Profitez d’une pause fraîche tout en découvrant les nombreuses statues des membres des anciens gouvernements de l’île pendant les colonisations. Vous verrez une tranche de la vie de Port Louis. En traversant le jardin, vous découvrirez le récit de voyageurs qui ont traversé l’Océan Indien dont Marco Polo. Encore une fois, plusieurs statues sont érigées dont un monument en l’honneur de Mère Barthélémy. Vous serez également déstabilisé par un globe terrestre quelque peu particulier. C’est un globe représenté par Sharif al-Idrissi : ce cartographe de la cour de Sicile vécut au XIIe siècle et révolutionna le monde en disant que la terre était ronde. Mais en réalisant sa carte qui est restée la référence jusqu’au 16ème siècle en Europe, il a inversé les pôles sur la base d’une ancienne convention chinoise. Ainsi, le globe du Jardin de la Compagnie est à l’envers. Effet surprenant garanti !

Marché Central de la gare Victoria

Il est impossible de se promener dans les rues de Port louis sans passer par le Marché Central.
L’entrée est une explosion. Explosion des sons, les marchands criant plus fort que les autres pour attirer les clients, mais aussi, explosion des couleurs et des parfums. Sur tous les étals, des légumes locaux de toutes formes et couleurs. Les rouges écarlates sont suivis de verts irradiants entrecoupés d’oranges et de jaune. Parmi les piments de toutes sortes et de toutes tailles, on trouve des poivrons frais dans lesquels on a envie de croquer, attendant seulement d’être mis à la poêle.

Toutes les bonnes recettes mauriciennes vous viennent à l’esprit lors de votre visite. Nous vous recommandons également d’aller faire un petit tour chez les herboristes. Les conseils d’utilisation écrits sur leurs petites pancartes sont très efficaces. A côté de l’entrée, un escalier en pierre permet d’accéder à un balcon donnant sur le bazar et d’avoir une vue réelle sur l’étendue de la structure qui a été entièrement rénovée en 2004.

China Town

Sur la route royale, dès que vous voyez deux pagodes au-dessus de la route, vous êtes dans China Town. Même sans les pagodes, on ne peut pas se tromper. Les boutiques chinoises sont alignées de chaque côté de la route, avec un nombre indescriptible de produits hétéroclites entassés dans les fenêtres. Les étiquettes, comme le nom des vitrines, sont en caractères chinois. Les petites échoppes, collées les unes aux autres, vendent toutes les mêmes choses. Vous pouvez trouver dans le même magasin, des pièces détachées d’occasion, des gravures chinoises, des vêtements et des livres.

La chaleur, la poussière et les fortes odeurs d’épices ou de cuisine asiatique vous emmènent au cœur de la Chine. Dans China Town, profitez de votre visite pour goûter aux savoureux dumplings, un pow (petit pain fourré cuit à la vapeur), ou encore une friture traditionnelle, moins connue mais tout aussi délicieuse : un riz au poulet singapourien (riz, légumes et poulet vapeur).

Le Champ de Mars

Le Champ de Mars est un autre site à visiter, notamment lors de la saison des courses hippiques (de mars à décembre). Des courses de chevaux sont organisées pendant le week-end. La foule rassemblée au centre de l’hippodrome se régale de badjias chauds, tout en suivant avec passion les courses qui se déroulent toute la journée (le Samedi et parfois le Dimanche) L’ambiance est chaude !

Fondé en 1812, le Champ de Mars est le plus ancien hippodrome de l’Océan Indien et le deuxième plus ancien de l’hémisphère sud, un bel héritage mauricien.

Aapravasi Ghat

Pour apprécier la visite de l’Aapravasi Ghat, il faut comprendre ce qu’est « l’engagement ».

Après l’abolition de l’esclavage, il a fallu trouver un autre système pour que le travail soit effectué. Le gouvernement britannique tente alors l’expérience de « l’engagement ». Un travailleur salarié est une personne qui a accepté de quitter son pays pour travailler dans une colonie, généralement pour une période de cinq ans, parfois plus.
Finalement, plus de 2 millions de travailleurs ont quitté l’Afrique, l’Asie et une partie de l’Océanie et plus de 1,2 million sont venus d’Inde pour travailler dans les colonies britanniques, françaises, hollandaises et espagnoles. L’importance de la diaspora de ces travailleurs est historique pour l’Océan Indien, car elle représente la plus grande migration de population dans la région au 19ème siècle.

Rien qu’à Maurice, 450 000 immigrants sont venus et sont passés par l’Aapravasi Ghat. Ce qui reste aujourd’hui de ce bâtiment est suffisant pour nous donner une idée des conditions dans lesquelles ces travailleurs sont arrivés sur l’île.
Lorsque vous entrez, vous arrivez d’abord dans une maison avec une empreinte de pas de l’un de ces travailleurs. Puis vous longez le quai et sur votre droite vous trouverez la fameuse fouille en pierre qui sert d’emblème à ce monument classé au patrimoine mondial. En la soulevant, vous pouvez imaginer ce que les travailleurs qui ont touché la terre ont finalement ressenti. Le reste du bâtiment montre les conditions dans lesquelles ils ont dû attendre jusqu’à la fin de leur quarantaine sanitaire, le logement, l’hôpital etc. Une belle leçon d’histoire.

Le Caudan Waterfront

Pour finir en douceur, le Caudan Waterfront est idéal. Certes, le Caudan est à Port Louis, mais sans être à Port Louis. Une fois le tunnel passé, le bruit de la circulation s’estompe. L’agitation des rues disparaît, la chaleur est moins dense, un léger vent souffle sur la mer et balaie le Caudan.

Vous n’aurez que l’embarras du choix entre les pubs, les terrasses et les restaurants installés le long du port.

No Comments

Post A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.